Acheter sa voiture dans un autre pays de l'Union européenne : est-ce un bon plan ?

Acheter sa voiture dans un autre Etat membre de l'UE peut s'avérer avantageux, à condition d'être bien renseigné pour éviter tous les pièges. Le Centre Européen des Consommateurs France vous aide et vous conseille.

Mise à jour : avril 2016

A la recherche de la perle rare, de prix plus attractifs, ou tout simplement pour un choix plus vaste, nombreux sont les Européens qui franchissent le pas et décident d’acheter leur voiture dans un autre pays que le leur. Une transaction à première vue ordinaire qui peut se transformer rapidement en un « parcours du combattant » : quels sont les documents remis lors de l'achat ? où payer la TVA ? Quelles sont les garanties ? Faut-il une assurance avant l’immatriculation ? Quelles plaques pour le retour ? Le contrôle technique sera-t-il reconnu et que faire en cas de litige avec le vendeur européen ?

Pour vous aider, les Centres Européens des Consommateurs ont mené une étude et mettent à votre disposition gratuitement :

  • Une carte d'Europe (voir ci-dessous) avec des fiches pratiques pour tout savoir sur l'achat ou l'immatriculation d'un véhicule en Allemagne, Italie, France, Espagne, Belgique, Lusembourg, Royaume Uni et aux Pays-bas.
  • Un résumé de l'étude et les recommandations pour les acheteurs.
  • Une   vidéo sur les conseils, les pièges à éviter et tout ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans l'achat d'un véhicule à l'étranger.

Acheter et/ou immatriculer son véhicule en Europe : fiches pratiques

France

Luxembourg

Espagne

Italie

Allemagne

Royaume-Uni

Pays-Bas

Belgique