Combien coûte un retrait d'argent à l'étranger?

Depuis le 1er juillet 2002, avec l'entrée en vigueur du règlement européen sur les paiements transfrontaliers, vous ne payez pas davantage qu'en France vos retraits d'argent aux distributeurs automatiques dans les autres pays de l'Union européenne. Mais dans certains pays comme l'Espagne ou la Grèce, des frais subsistent. Le cash back permet aussi de retirer un peu d'argent lors d'un achat. Explications.

Combien coûte un retrait d'argent dans un autre pays de l'UE ?

En vacances à l'étranger, vous devriez sans problèmes pouvoir retirer de l'argent aux distributeurs automatiques car la grande majorité des cartes bancaires distribuées par les banques françaises fonctionnent aussi bien sur le réseau français qu'international.  Mais à quel coût ?

La bonne nouvelle vient d'Europe avec le règlement 2019/518 sur les paiements transfrontaliers : 

  • si vous retirez de l'argent dans la zone euro, les surcoûts sont interdits. Votre banque doit vous appliquer les mêmes tarifs qu'un retrait dans votre pays de résidence.  Donc que vous soyez en Allemagne, Portugal ou Finlande, vous retirez de l'argent aux distributeurs automatiques de billets dans les mêmes conditions qu'en France (généralement, les premiers retraits hors de votre banque sont gratuits puis facturés autour d'1 € par retrait ensuite). 
  • Si vous retirez de l'argent dans un pays de l’Union européenne mais hors zone euro (Croatie, Hongrie, Pologne...), vous retirez de l'argent dans la devise du pays visité mais des frais vous seront appliqués en euros à un taux de change souvent coûteux. Depuis le 19 avril 2020, ces frais facturés et le taux de change pratiqué à l’occasion du retrait doivent vous être clairement indiqués.

Retrait d'argent en Espagne ou en Grèce : des frais bancaires débités

Vous avez retiré de l’argent à un distributeur bancaire en Espagne ou en Grèce et des frais bancaires vous ont été débités.

En Espagne, depuis 2015, lorsqu’un retrait est effectué à un guichet automatique d’une banque par le détenteur d’une carte bancaire émise par un autre établissement bancaire, la banque du retrait peut  exiger des frais au client.

Le détenteur de la carte bancaire était donc susceptible de payer des frais auprès de 2 banques :

  • la sienne (selon les conditions de sa carte bancaire)
  • ET celle où le retrait a été effectué.

Afin d’éviter cette situation, un système de régulation a été mis en place : la banque où le retrait d'argent est effectué ne peut plus directement exiger de frais auprès des clients d’autres entités bancaires autorisées en Espagne ou dépendant d’établissements de crédit établis en Espagne.

Les entités bancaires se sont accordées sur le montant des frais de retrait et les exiger directement d’une banque à l’autre, et non plus au consommateur. La banque émettrice de la carte bancaire est toutefois susceptible de faire répercuter le montant des frais de retrait en question auprès de son client.

Si vous avez été débité de frais bancaires, c'est certainement car aucun accord n’est prévu entre votre banque et la banque en Espagne. Mais le montant des frais doit être non discriminatoire (pas de différence selon l’origine de la banque émettrice de la carte bancaire).

Conseils :

  • Signalez à toutes fins utiles ces faits auprès d’organismes tels que Banco de España.
  • Vous pouvez saisir le réseau FIN-NET.
  • Contactez votre banque pour tenter d’obtenir auprès d’elle le remboursement de ces frais.

Le Cash back, une option pour retirer de l'argent à l’étranger ?

Introduit par la directive européenne 2015/2366 sur les services de paiement (PSD2), le cash back est un moyen de retirer de l’argent lors d’un achat avec une carte bancaire.

Ce service existe déjà dans plusieurs pays européens comme en Allemagne, Pologne, Suède, Espagne ou Belgique. Depuis la loi 2018-700 du 3 août 2018, cette pratique est désormais prévue en France par l'article L. 112-14 du code monétaire et financier.

    Comment fonctionne le cash back ?

    Au moment de payer par carte bancaire auprès d'un commerçant qui propose le cah back, vous pouvez informer votre vendeur que vous souhaiterez augmenter votre note pour percevoir en espèces la différence entre le prix de vos achats et le montant de votre facture. Vous pouvez ainsi retirer une certaine somme d’argent, en plus de payer vos achats. Le vendeur retire alors de votre carte bancaire, le prix de votre achat ainsi que le montant du retrait d'argent. Vous obtenez ensuite la somme en espèces.

    Exemple : Vous devez payer 10€, vous pouvez demander à payer 20€ avec votre carte bancaire et obtenir 10€ en espèces.

    Le cash back vous permet de pouvoir retirer de l’argent facilement et aux professionnels de limiter les espèces dans leurs caisses et de toucher une éventuelle commission.

      Le cash back en France

      La pratique du cash back en France est très encadrée. L'article L. 112-14 du Code monétaire et financier prévoit que :

      • Chaque commerçant décide s'il souhaite offrir ce service ou non, c'est une démarche volontaire ;
      • Les consommateurs-clients qui souhaitent bénéficier de ce service doivent agir pour des besoins non professionnels ;
      • Ce service peut être proposé à l'occasion du paiement de biens ou de services ;
      • Ce service n'est applicable qu'aux paiements par cartes bancaires.

      Le décret 2018-1224 du 24 décembre 2018 fixe les modalités de fourniture du cash back en France :

      • le montant minimal d'achat par carte bancaire est de 1 € ;
      • le montant maximal pouvant être retiré est de 60 € ;
      • les sanctions applicables en cas de non respect de cette réglementation sont de 1500 € d'amende pour les personnes physiques et 7 500 € pour les personnes morales.

      Le cash back est-il payant ?

      Les commerçants peuvent choisir de rendre  ce service payant ou non. Avant d’avoir recours au cash back demandez d’abord au vendeur si des frais seront à payer pour ce service et leur montant.

        Le cash back en Allemagne

        En Allemagne, vous pouvez retirer de l’argent à l'occasion d'achats dans un supermarché (Netto, Edeka, Aldi, Rewe, Norma...), une droguerie (DM...) ou une station-service (Shell...).

        • Le montant minimal d’achat dépend des établissements, mais il est généralement de 10 à 20 €.
        • Le montant maximal de retrait d'argent est de 200€.
        • Pour pouvoir bénéficier de ce service, il faut absolument entrer son code PIN en payant par carte bancaire et pas seulement signer le reçu (comme cela se pratique couramment chez les commerçants en Allemagne).
        • Ce service peut être payant ou gratuit. Renseignez-vous !