Comment compenser les émissions de CO2 de son vol ?

Lors de vos prochaines vacances en Europe, vous devez prendre l'avion. Conscients de l'empreinte carbone de votre mode de transport, vous souhaitez savoir comment compenser les émissions de CO2 émises par votre vol ? Toutes les informations utiles dans cet article.

Comment calculer l'impact écologique de son voyage ?

On le sait, voyager en avion émet non seulement du CO2, mais aussi des oxydes d'azote, des particules de suie, des aérosols et de la vapeur d'eau… Tous ces éléments réchauffent l'atmosphère. Même si toute l’année vous faites attention à votre empreinte carbone, un seul vol en avion va l’alourdir considérablement. Si toutefois vous n’avez pas d’autre solution que de prendre l’avion, des calculateurs d’émissions de CO2 existent pour vous permettre de connaître l’impact de votre voyage sur le réchauffement climatique. La plupart de ces calculateurs permettent également de compenser ces émissions en soutenant financièrement un projet écologique.

Cette possibilité de calculer et compenser est offerte :

  • par la plupart des compagnies aériennes européennes : dès la réservation du billet, vous pouvez cocher une case afin de garantir un vol neutre en empreinte carbone, ou trouver le lien d'un organisme privé partenaire pour compenser les émissions de CO2 de votre vol. Consultez le site de votre compagnie aérienne ! 
  • par des organismes privés qui proposent de faire des dons pour compenser les émissions de CO2 de votre vol. Il existe de tels organismes dans la plupart des pays européens. Ils calculent à l’aide d’un simulateur les émissions carbones que votre vol a émis et convertissent le taux de CO2en somme d’argent équivalente. Vous pouvez alors choisir un projet environnemental en Europe comme partout dans le monde, à financer.

Exemples de calculateurs d'émissions carbone :

Attention  ! Ne confondez la compensation de CO2 avec l’écotaxe sur les billets d'avion déjà en place dans certains pays européens (Allemagne, Autriche, Italie, Suède…) payée par les compagnies aériennes pour contribuer à la protection de l'environnement (et reportée sur le prix des billets d'avion payés par les consommateurs). 

Pourquoi le calcul du taux d’émissions de CO2 varie d’un site à un autre ?

Les résultats fournis par les calculateurs proposés sur les différents sites (compagnies aériennes ou organismes indépendants) sont parfois considérablement différents.

Calculer la consommation en CO2 d’un vol aérien est en effet compliqué puisque de nombreux facteurs entrent en jeu : modèle de l’avion, taux de remplissage, conditions météo… Certains organismes comme Greentripper prennent aussi en compte d’autres facteurs de calcul tels que le forçage radiatif, qui ne sont pas repris par tous les calculateurs.

Enfin, aucune réglementation ne fixe le calcul de conversion du poids carbone en argent, c’est pourquoi les sommes proposées peuvent différer.

Conseil : comparez les différents calculateurs et compensez à hauteur de la somme qui vous paraît la plus juste.

Comment s’assurer du sérieux du projet écologique à soutenir ?

Consultez le site internet proposant de compenser les émissions de CO2 et vérifiez si vous avez :

  • des informations claires et compréhensibles sur les projets environnementaux à soutenir (préservation de la biodiversité, développement de l’agriculture durable, projets éducatifs… ) ;
  • les coordonnées complétes de l’association ou de l'organisme proposant ce projet dans les mentions légales. N'hésitez pas à consulter les avis sur cet organisme ;
  • des règles fiables de calcul des émissions de CO2 : le site doit vous demander des informations détaillées sur le vol (aéroport de départ, aéroport de destination, escale, type d’avion,…) ;
  • un label de qualité. Trois labels sont notamment reconnus : Clean Development Mechanism (CDM), Verified Carbon Standards (VCS), Gold Standard. Si aucun label de qualité n’est mentionné, adressez-vous directement à la compagnie aérienne ou aux fondateurs du projet environnemental financé afin qu’ils vous expliquent les enjeux. 

Si vous décidez de financer un projet via ce site, assurez-vous de recevoir une confirmation de paiement (par email et le plus souvent sous format PDF).

Ce don est-il déductible de mes impôts ?

Si vous payez vos impôts en France, vous pouvez déduire un don auprès d’un organisme français ou européen si l’organisme est à but non lucratif, poursuit un objectif d’intérêt général et réponds à certains critères prévus par le code général des impôts (pour les organismes basés dans l'UE : conclusion avec la France dune convention fiscale contenant une clause d’assistance administrative en vue de lutter contre la fraude ou l’évasion fiscale).

Plus d’informations sur le site du Ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse

Que faire si je suis victime d'une fraude ?

Si vous avez payé par carte bancaire, réagissez rapidement et tentez une procédure de chargeback pour obtenir le remboursement du don versé.