Système eCall en Europe

A partir du 1er avril 2018, tous les nouveaux modèles de voitures vendus dans l'UE seront équipés d’un système d’appel d’urgence en cas d’accident grave.

Mise à jour : Mars 2018

Comment fonctionne le système eCall ?

Nommé eCall, ce système est activé automatiquement dès que les capteurs embarqués détectent un accident grave. Le système compose alors le numéro d'appel d'urgence unique européen 112, établit une liaison téléphonique avec le centre d'appel d'urgence approprié et transmet les détails de l'accident aux services de secours, y compris l'heure de l'accident, la position exacte du véhicule accidenté, le carburant utilisé, le type de véhicule et la direction suivie par le véhicule. eCall peut également être activé manuellement, par exemple par un témoin présent sur le lieu de l'accident, en pressant un bouton logé à l'intérieur du véhicule.

Par rapport aux données personnelles

Le texte définitif prévoit que les données collectées par les centres d'urgence ou leurs services partenaires ne seront pas transférées à des parties tierces sans l'accord explicite de la personne concernée. Les fabricants devront également s'assurer que la conception de la technologie eCall permette d'effacer totalement et de façon permanente les données collectées. Des informations claires sur le traitement des données eCall devraient également être incluses dans le manuel d'utilisation du propriétaire de la voiture et disponibles en ligne.

A ce jour, seuls 0,7% des véhicules comportent des systèmes similaires, dont la compatibilité et la continuité ne sont pas toujours assurées dans l’ensemble de l’Union européenne. A noter que le texte prévoit la gratuité du système eCall à tous les consommateurs automobilistes.

Un tel dispositif permettrait selon la Commission européenne un déplacement plus rapide des secours, de sauver près de 2500 vies par an et de limiter la gravité de blessures et traumatismes dans des dizaines de milliers de situations. Selon la Commission, un eCall sur le 112 peut accélérer le temps de l'intervention d'urgence de 40% en milieu urbain et de 50% en zone rurale (avec un gain effectif de 10 minutes).