Comment réserver un hébergement pour la coupe du monde de rugby ou les JO 2024 ?

Vos billets pour la coupe du monde de rugby ou les JO 2024 réservés, vous êtes maintenant à la recherche d'un logement en France. Quels types d'hébergement sont proposés ? Comment les réserver ? Et à quoi faire attention pour réserver un hôtel ou un logement correspondant à vos attentes ? Toutes les informations sur la réservation d'hébergement en France pendant la coupe du monde de rugby ou les JO 2024 dans cet article. 

Questions - réponses sur votre hébergement

Pour votre séjour en France, vous pouvez notamment réserver :

  • un hôtel,
  • une chambre ou un appartement meublé,
  • un emplacement de camping, un mobil-home ou un bungalow,
  • une chambre d’hôtes, 
  • une auberge de jeunesse...

Pour trouver un hébergement, vous pouvez contacter l’office du tourisme de Paris ou des autres villes qui accueillent cet évènement, passer par une agence de location immobilière ou consulter des sites internet spécialisés. 

Si vous décidez de réserver via des plateformes en ligne ou des sites de petites annonces, sachez qu’elles ne sont que des intermédiaires entre vous et le loueur ou l'hôtelier et ne peuvent en principe être tenus responsables des problèmes survenus sur le logement. Soyez particulièrement vigilant : l'appartement présentée sur le site n’est peut-être pas celle dont vous rêviez.

conseil : n’hésitez pas à contacter directement l’hôtel ou le propriétaire du logement pour comparer le prix, les conditions d’annulation, la chambre, le petit-déjeuner etc. avec ce qui est proposé sur la  plateforme de réservation. Les frais de service de la plateforme peuvent parfois augmenter le prix de façon exagérée.

Avant de réserver un appartement, une chambre ou un bungalow pour votre séjour en France, vous devez au minimum savoir : 

  • l'adresse, la surface, le nombre de pièces et toute autre caractéristique sur le logement (4ème étage sans ascenseur...),
  • l'existence d'une salle de bain / WC
  • l'état d'entretien,
  • les équipements mis à disposition (réfrigérateur, four, TV, draps...),
  • le prix de location,
  • si le prix comprend le petit déjeuner, le ménage, le linge de lit, les draps...
  • si les animaux sont acceptés ou pas.

Vérifiez également si l'hébergement possède un label (gîte de france...). 

Si vous louez un meublé de tourisme (à un particulier ou à un professionnel), un état descriptif détaillé doit obligatoirement vous être remis avant la location.

Bon à savoir : un hôtelier en France n'a pas le droit de refuser les familles accompagnées d'enfants (articles L.225-1 à 225-4 du Code pénal). Mais un hôtelier peut prétexter que l'hôtel est complet pour refuser la réservation des familles. Si vous doutez des motifs de refus de votre réservation, vous devrez prouver la mauvaise foi de l'hôtelier et le cas échéant, porter plainte pour discrimination. 

Non. L’attribution des étoiles pour le classement des hôtels est différente d’un pays à un autre. Un hôtel 3 étoiles en France peut ne pas correspondre aux critères d'un 3 étoiles en Italie, Espagne, Allemagne...

En France, les hôtels peuvent décider d’être classés selon les critères d'Atout France. Le nombre d’étoiles va donc correspondre aux 4 catégories suivantes : 

  • qualité de confort des équipements,
  • qualité des services au client proposés,
  • bonnes pratiques en matière de respect de l'environnement,
  • bonnes pratiques pour l'accueil des clients en situation de handicap.

Pour vérifier le classement de votre hébergement, consultez le site d'Atout France

Attention, ne pas confondre le classement d'un hébergement et les étoiles attribuées par d'autres voyageurs à cet hébergement dans leur avis en ligne.

Bon à savoir : l'hôtel peut aussi posséder un label. Exemples : le label "Tourisme & Handicap" accordé aux hôtels offrant un accueil et des services adaptés aux besoins des personnes en situation de handicap, l’Écolabel Européen signifiant que l'hôtel a mis en place certaines mesures environnementales.

Le dépot de garantie, que l'on nomme souvent "caution", est une somme que le propriétaire du logement peut vous demander avant la location afin de couvrir les éventuelles dégradations pendant votre séjour. 

Si le dépôt de garantie peut être encaissé, il doit en revanche vous être restitué après la location si aucun problème n'est constaté, si aucune réparation n'est prévue dans l’état des lieux de sortie.

Attention ! Si des réparations sont nécessaires par rapport à ce qui était inscrit dans l'état des lieux d'entrée et que leur montant dépasse la caution, ce surplus sera à votre charge. Demandez toujours de vous fournir une preuve des réparations effectuées (facture d'un artisan par exemple).

Cela dépend du type de somme d'argent demandée. En France, il peut s'agir d'arrhes ou d'acompte. Si rien n'est précisé dans la réservation, toute somme versée d’avance constitue des arrhes.

Si vous avez versé des arrhes (ou s'il n'y a aucune précision dans la réservation) :

  • l’hôtelier qui annule la réservation doit vous rembourser le double des sommes versées.
  • Si vous annulez votre réservation, vous perdez les arrhes que vous avez versées.

Si vous avez versé un acompte :

  • l’hôtelier qui annule la réservation doit vous rembourser les sommes versées.
  • Si vous annulez votre réservation : les conditions de votre réservation s’appliquent (votre réservation était-elle annulable et remboursable ? Modifiable ?)

Si vous décidez de louer un appartement à Paris ou ailleurs en France, mieux vaut souscrire une assurance multirisque habitation. Le bailleur du logement pourrait exiger que vous présentiez une assurance. Notez toutefois que cette assurance locative vous couvre qu’en cas d‘incendie, explosion ou dégât des eaux. Les autres dégradations que vous pourriez commettre (mobilier cassé, objet détérioré ou perdu) restent en général à votre charge.

Renseignez-vous auprès de votre assurance habitation pour une éventuelle extension des garanties à un logement de vacances. Consultez également les garanties liées à votre carte bancaire si vous payez votre hébergement par carte.

La taxe de séjour est une taxe imposée dans certaines communes aux vacanciers. Elle est calculée par personne (de plus de 18 ans) et par nuit. Son montant varie :

  • selon le type d'hébergement (hôtel, meublé de tourisme, camping, etc.)
  • et selon que l'hébergement est classé ou non.

Pour connaître le montant de la taxe de séjour à payer, cliquez ici.

Elle peut être demandée en avance mais elle n'est due que si vous séjournez bien dans un hôtel ou un logement dans cette commune. 

Le prix indiqué est le prix TTC de la chambre. Ce prix inclut les taxes applicables ainsi que toutes les prestations indispensables à la réservation. Les taxes applicables payées par le consommateur et qui ne sont pas incluses dans le prix doivent être indiquées à proximité du prix.

Attention !

  • Le petit déjeuner n'est pas forcément compris dans le prix de la chambre d'hôtel.
  • Pour les locations touristiques, le ménage peut être en supplément. Renseignez-vous sur son prix.
  • Le prix des chambres d'hôtes (Bed & Breakfast) comprend en principe, la nuit, le petit déjeuner et le ménage. Seul le repas (table d'hôtes) peut être en supplément. 

Oui.

Si vous voyagez avec un animal, renseignez-vous avant de réserver car tous les hôteliers n'acceptent pas les animaux domestiques. Posez la question au moment de la réservation. Attention ! Un supplément peut être demandé. 

Si la réservation est effectuée sur une plateforme de réservation, un petit icone (🐾) est généralement visible indiquant si les animaux sont admis ou pas dans cet établissement. 

Si le logement/la chambre d'hôtel ne correspond pas à l’annonce (par exemple : vue sur un chantier et non sur la tour Eiffel, mauvaises odeurs...) ou ne contient pas les équipements prévus dans le contrat de location, prenez des photos des désagréments rencontrés.

Contactez ensuite le propriétaire afin de trouver une solution amiable. Demandez-lui par exemple de réparer l'appareil en panne ou de nettoyer l'appartement. Si vous avez réservé via une plateforme en ligne, n'hésitez pas à la contacter pour vous aider dans vos démarches et signaler l'état de l'hébergement.

Si aucune solution ne peut être trouvée, demandez-lui s'il dispose d’un autre logement pour maintenir le contrat de location. A défaut, demandez une réduction de prix, un avoir pour un prochain séjour ou toute autre solution qui pourrait vous convenir.

Bon à savoir : si le logement loué s'avère indécent (cafards, prises électriques arrachées, moisissures, fenêtres qui ne s'ouvrent pas...), le service d'hygiène de la ville peut être contacté. 

Oui si vous n'êtes pas de nationalité française.

Tout client étranger (de plus de 15 ans) qui séjourne dans un hôtel, un meublé touristique, une chambre d'hôtes, un terrain de camping... doit remplir et signer la fiche de police dès son arrivée. Cette fiche de renseignement peut être demandée par les services de police et de gendarmerie en cas de troubles à l’ordre public, d’enquêtes judiciaires et de recherches. Elle doit être conservée par l'hôtelier ou le loueur pendant 6 mois. Si vous refusez de remplir ou de signer la fiche individuelle de police, l'hôtelier ou le loueur est en droit de vous refuser l'accueil dans son établissement.

Non.

Sachez tout d'abord que vous ne bénéficiez pas d'un droit de rétractation en réservant un hébergement sur Internet. Vous ne pourrez donc pas changer d'avis dans le délai de 14 jours après avoir validé votre réservation. 

Si vous annulez votre réservation, ce sont les conditions d’annulation de l’hôtel ou du contrat de location qui s’appliquent.

Si votre réservation est non remboursable, même si les raisons de votre annulation sont indépendantes de votre volonté (maladie, décès d'un proche...), le remboursement de votre réservation n'est pas de droit. C'est à vous de négocier avec le propriétaire ou l'hôtelier pour obtenir le remboursement ou le report de votre séjour. 

L’hôtelier est présumé responsable pour les objets qui étaient sous sa responsabilité (déposés dans le coffre de l'hôtel par exemple). 

Si les objets volés étaient dans votre chambre, sous votre garde, sa responsabilité est limitée à 100 fois le prix de la nuit pour les objets volés dans l'hôtel et 50 fois cette somme pour les vols commis dans votre voiture stationnée dans le parking de l'hôtel. Vous pouvez obtenir un remboursement intégral des objets volés ou endommagés si vous pouvez prouver la faute de l'hôtelier ou de ses employés (par exemple, la porte de votre chambre ne fermait pas).

  • Contactez en premier lieu par écrit l'hôtelier, le propriétaire de logement. Vous pouvez aussi contacter l'intermédiaire qui vous a aidé à trouver l'hébergement (plateforme de réservation en ligne, office du tourisme...). Gardez une preuve de vos échanges. 
  • En cas d'échec de cette première démarche :

                 - si vous résidez en France, vous pouvez vous faire aider dans vos démarches par une association de consommateurs dont vous trouverez les coordonnées sur le site de la repression des fraudes. Vous pouvez aussi signaler votre problème avec le professionnel sur la plateforme Signal Conso.

                - Si vous résidez dans un autre pays de l'UE que la France, en Islande ou en Norvège, le Centre Européen des Consommateurs de votre pays peut vous aider. Consultez le site du réseau des CEC pour trouver ses coordonnées.

                - si vous résidez en dehors de l'UE, contactez l'organisme consumersinternational.org, ou l'ambassade ou le consulat de votre pays en France.