Conseils pour réserver son hébergement de vacances

Vous souhaitez réserver un hôtel ou une location de vacances sur Internet ? Nous vous donnons ici tous nos conseils pour choisir votre hébergement, le payer, l'annuler et savoir qui contacter en cas de problème notamment si vous êtes passés par une plateforme de réservation.

Comment choisir son hôtel ou sa location de vacances ?

Pour trouver une location de vacances, vous pouvez contacter l’office du tourisme de votre lieu de vacances, passer par une agence immobilière ou consulter les sites internet spécialisés. 

Si vous décidez de réserver via des plateformes en ligne (Booking,  Airbnb, Expédia, Abritel etc.), sachez qu’elles ne sont que des intermédiaires entre un consommateur et un loueur ou un hôtelier et ne peuvent en principe être tenus responsables des problèmes survenus sur le logement. Soyez particulièrement vigilant : la maison présentée sur le site n’est peut-être pas celle dont vous rêviez.

Conseils :

  • Choisissez votre hébergement avec prudence ! N’hésitez pas à regarder sur d’autres sites et forums si d’autres vacanciers ont donné des appréciations sur cet établissement. Ne vous fiez pas uniquement aux avis des consommateurs et aux étoiles mentionnées sur la plateforme de réservation ! Le classement des établissements sur ces plateformes varie en fonction de critères différents (pourcentage des commissions payées,  volume de chambre louée sur la plateforme,  volume de vente etc.) et pas seulement en fonction de la qualité des établissements ou l’avis des clients.
  • Vérifiez la situation géographique du logement ou de l’hôtel sur un service de cartographie en ligne proposé par un moteur de recherche par exemple. Vous aurez ainsi la certitude que l’adresse indiquée existe et que votre hébergement est bien au bord de la mer par exemple
  • Vérifiez si les photos ne correspondent pas à une autre annonce. Les faux loueurs de résidence de vacances utilisent en effet régulièrement des photos de location saisonnière réelle mais modifient sur l’annonce le nom du loueur et bien sûr les coordonnées bancaires à créditer. Pour vérifier l’annonce et sa présence sur Internet, vous pouvez enregistrer l’adresse de l’image du bien à louer et l’inscrire dans un moteur de recherche d’images.
  • Demandez un descriptif écrit du logement. Le loueur (professionnel, particulier, agence de location...) est tenu de communiquer sur demande à toute personne intéressée par le logement un état descriptif des lieux signé contenant le nombre et la superficie des pièces, la situation de l’immeuble dans la localité, les différents éléments ménagers et de confort, etc.
  • Soyez méfiant à l'égard des sites affichant de nombreuses annonces et mentionnant que chaque location est scrupuleusement visitée avant publication de l’annonce. Tentez de vous informer quant à la véracité de ces informations sur les moteurs de recherches avant de réserver quoi que ce soit.
  • N’hésitez pas à contacter directement l’hôtel ou le propriétaire du logement pour comparer le prix, les conditions d’annulation, la chambre, le petit-déjeuner etc. avec ce qui est proposé sur la  plateforme de réservation. Les frais de service de la plateforme peuvent parfois augmenter le prix de façon exagérée.
  • Ne réservez pas trop vite ! Lorsque la plateforme de réservation mentionne « à saisir, plus qu’une chambre disponible dans cet établissement », cela ne veut pas dire que l’établissement n’a plus de places disponibles mais seulement que la plateforme ne peut proposer qu’une chambre dans cet établissement. N’hésitez pas alors à appeler l’hôtelier directement ou le propriétaire du logement.

Bon à savoir :

L’attribution des étoiles pour le classement des hôtels est différente d’un pays à un autre. Un hôtel 3 étoiles en Autriche n’aura pas forcément les mêmes services qu’un hôtel 3 étoiles à Malte ! Avant de réserver, renseignez-vous sur la qualité de l’établissement en consultant le site internet de l’hôtel ou un guide de voyage.

Attention au prix et au paiement de votre réservation !

  • Comparez les offres toutes taxes et frais compris. Au prix peut se rajouter la taxe de séjour, un forfait ménage etc.
  • Attention au taux de change si vous réservez un hôtel ou un logement hors zone euros. Le prix affiché peut varier selon le taux de change appliqué par votre banque.
  • Ne versez pas d’argent si vous n’êtes pas sûr de l’identité de votre propriétaire. Méfiance si le compte bancaire à créditer n’est pas au nom du propriétaire du logement et/ou est situé dans un autre pays que celui où il réside.
  • Pour payer en ligne, assurez-vous d’être sur un site sécurisé (URL en https avec apparition d’un cadenas fermé). 
  • Si vous faites appel à des plateformes de réservation, sachez que c’est l’hôtel ou le propriétaire du logement de vacances qui fixe le prix affiché sur la plateforme et la réservation, le paiement ainsi que la mise en contact avec l’hôte dans la ville choisie s’effectuent directement sur le site. Méfiance donc si vous recevez des e-mails reprenant plus ou moins le nom du site et vous proposant un autre mode de paiement tel qu’un virement bancaire sur un compte à l’étranger qui serait définitif. 
  • Conservez bien la confirmation de paiement pour garder une preuve du paiement effectué.

Arrhes et acompte : quelles différences ?

En France, on distingue les arrhes et les acomptes. Si sur votre contrat, il est indiqué que vous versez un acompte, sachez que l’acompte rend l'engagement définitif. Si vous annulez votre contrat, vous devrez indemniser le propriétaire du préjudice que lui occasionne la résiliation. Cette indemnisation pourra correspondre au montant de l’acompte versé ou à un certain pourcentage du prix total de la location. Si vous versez des arrhes, vous, comme le propriétaire, avez la possibilité de changer d’avis et d’annuler la réservation. Si vous annulez, vous devrez laisser les sommes versées au propriétaire à titre de dédommagement. Si le propriétaire se ravise, il devra alors vous rembourser le double des arrhes à titre de dédommagement. 

Quelle assurance souscrire pour une location de vacances ?

Si vous avez décidé de louer une maison ou un appartement à l’étranger pour vos vacances, mieux vaut souscrire une assurance multirisque habitation. Le bailleur du logement pourrait l’exiger contractuellement. Notez toutefois que cette assurance locative vous couvre qu’en cas d‘incendie, explosion ou dégât des eaux. Les autres dégradations que vous pourriez commettre (mobilier cassé, objet détérioré ou perdu) restent à votre charge.

Renseignez-vous auprès de votre assurance habitation pour une éventuelle extension des garanties à un logement de vacances. Consultez également les garanties liées à votre carte bancaire si vous payez votre hébergement par carte.

Annuler sa réservation : sous quelles conditions ? 

Si vous réservez un hôtel ou une location de vacances sur Internet, vous ne bénéficiez pas du délai de rétractation de 14 jours. Votre réservation sera donc ferme et définitif.

Si vous souhaitez l’annuler, vérifiez les conditions d’annulation sur votre contrat de location ou dans les conditions générales de l’hôtel. Des frais peuvent vous être demandés.

Qui contacter en cas de problème ?

Votre interlocuteur dépend du type de problème rencontré et du mode de réservation.

  • Réservation directe auprès de l’hôtel ou du propriétaire du logement

En cas de problème sur votre hébergement (chambre avec vue sur le parking et non sur la mer, serviettes de toilette manquantes, bruit...) réservé directement auprès de l’hôtel ou du propriétaire, contactez l’hôtelier ou le propriétaire du logement et essayez de trouver une solution amiable (réduction de prix, dédommagement...).

Attention ! Si vous louez à un particulier qui ne loue qu’occasionnellement son logement, vous ne bénéficiez pas des mêmes droits car le droit de la consommation ne s’applique pas. Et le CEC France ne pourra pas vous aider en cas de problème avec un particulier même s’il réside dans un autre pays européen.

  • Réservation via une plateforme

Si l’hébergement ne correspond pas à l’annonce, prenez des photos des anomalies constatées (piscine hors service,  désordre, objets manquants ou détériorés, équipements manquants...) et contactez le service client de la plateforme ainsi que l’hôtelier ou le propriétaire. En tant qu’intermédiaire, la plateforme pourrait vous assister dans vos démarches envers l’hôtelier ou le propriétaire du logement.

Si le problème porte sur la réservation elle-même (prix à payer différent que celui annoncé, date de séjour erronée, moyen de paiement non accepté...), la plateforme est directement responsable. Contactez-la.

Si le problème porte sur le logement ou la chambre d’hôtel pendant le séjour (vol, frais supplémentaires...), contactez l’hôtelier ou le propriétaire.

En cas de litige persistant avec un propriétaire, un hôtelier ou une plateforme établie dans un autre Etat membre de l’Union européenne, au Royaume-Uni, en Islande ou en Norvège, contactez-nous.