Numéro d’appel d’urgence européen : 112

Depuis février 2009, les citoyens de l’UE peuvent appeler le « 112 », numéro d’appel d’urgence unique, depuis n’importe quel pays des 28 États membres.

Mise à jour : Juill 2014

Le centre d’appel vous relie à la police, pompiers et/ou ambulance. En principe, le personnel des centres d’appel doit pouvoir répondre aux appels dans d’autres langues ou du moins en anglais et va vous mettre en relation avec la police, les pompiers ou les ambulances en fonction de l’urgence.

Le 112, avec vous partout dans l'UE !

Vous pouvez appeler le 112 d’un numéro fixe ou mobile ou d’une cabine téléphonique, et ce gratuitement. Il est valide dans l’ensemble des pays de l’Union européenne.

En principe vous n’avez pas besoin d’avoir de crédit sur votre téléphone ou être client d’un opérateur spécifique. Vous n’avez pas non plus besoin de forfait spécifique pour l’étranger. En France votre carte SIM doit néanmoins être valide.

Afin que l’opérateur puisse répondre au mieux à l’urgence

  • Déclinez votre identité, votre qualité (victime ou témoin) et communiquez un numéro de téléphone auquel vous restez joignable
  • Précisez l’endroit où vous vous trouvez ou où les secours doivent intervenir
  • Expliquez la raison de votre appel, décrivez l’urgence, soyez précis mais détaillé
  • Le gouvernement rappelle « écoutez attentivement les conseils donnés sur la conduite à tenir avant l'arrivée des secours. Votre comportement peut permettre de sauver une vie. »

Attention, si vous êtes en vacances en France avec un téléphone mobile inscrit auprès d’un opérateur étranger et décidez de contacter le 112 par SMS, votre SMS sera renvoyé vers votre opérateur national, non vers un opérateur français.

Un fonctionnement à améliorer

Si les Etats membres ont choisi ce numéro d’appel d’urgence pour les différents services compétents (pompiers, police et aussi ambulanciers), le fonctionnement devra encore être amélioré.

Depuis 2003, la règlementation européenne en matière de télécommunications exige que la localisation de l’appelant soit mise à disposition des services d’urgence. Jusqu’à présent, cette localisation d’appel ne fonctionne pas encore dans tous les Etats membre. En outre, la coordination entre les lieux d’appel d’urgence et les connaissances linguistiques du personnel des centres d’appel peuvent encore être améliorées dans chacun des États membres.

C’est pourquoi le Parlement européen a adopté le 5 juillet 2011 une résolution sur le service universel et le numéro d’appel d’urgence « 112 » (2010/2274(INI)). Il est ainsi demandé à la Commission européenne et aux États membres de prendre le plus vite possible des mesures pour augmenter la popularité du numéro et améliorer son mode de fonctionnement.