Omicron et vacances d’hiver : que faire de ses réservations en Europe ?

La propagation du variant Omicron en Europe met à mal nos projets pour les vacances d’hiver. Que faire de notre séjour au ski ou au soleil si l’on est testé positif au Covid-19 ou cas contact ? Pouvons-nous annuler gratuitement notre vol ou notre hébergement en Europe ? Et que faire d’un avoir devenu inutilisable ou arrivé à expiration ? Le Centre Européen des Consommateurs France répond à vos questions « voyages »

Peut-on annuler gratuitement son vol si on est testé positif au Covid-19 ?

Si vous ne pouvez plus prendre l’avion, vous ne pourrez être remboursé que si vous avez réservé des billets annulables ET remboursables.
Vérifiez dans votre confirmation de réservation si avez bien opté pour des billets flexibles. Si tel est le cas, contactez au plus vite votre compagnie aérienne pour demander le remboursement de votre vol. Si vous n’avez pas de billets flexibles, vous ne pouvez prétendre qu’au remboursement des taxes d’aéroport. Plus d’informations et liens vers les formulaires en ligne des compagnies aériennes sur notre site.

Un report de séjour dans un hôtel est-il toujours négociable ?

Si vous devez annuler votre réservation d’hôtel ou votre location de vacances, vous n'êtes pas sûrs d'être remboursés ni d’obtenir un report de séjour, et ce quel que soit le motif avancé : crainte du virus, contamination au Covid-19, cas contact, empêchement professionnel...

Le remboursement de votre hébergement dépend uniquement des conditions de votre réservation (annulable ET remboursable) ou du bon vouloir de l’hôtelier ou du propriétaire du logement. Si vous avez réservé via une plateforme (Booking.com, Airbnb...), contactez-la. Elle pourra peut-être vous aider à faciliter l’annulation de votre réservation. Mais attention, ces plateformes en ligne restent des intermédiaires, elles n’ont donc aucune obligation de vous rembourser. Plus d’informations dans notre Podcast « Conso le dise ! »

Le bon d’achat inutilisable est-il remboursable ?

Lorsque la compagnie aérienne a annulé votre vol à cause de la pandémie, elle ne vous a peut-être pas laissé le choix entre le remboursement de votre billet et un avoir sur un prochain vol. Dans ce cas, vous avez toujours le droit de demander le remboursement de votre billet si votre bon d'achat arrive à expiration sans pouvoir l'utiliser. Contactez votre transporteur ou l'intermédiaire qui vous a vendu le billet. En cas de litige avec un professionnel du tourisme européen qui ne trouve pas de solution amiable, contactez le CEC France.

Si initialement vous avez eu le choix entre l'avoir ou le remboursement et que vous avez choisi l'avoir, il ne sera pas possible d'exiger par après un remboursement monétaire. Les conditions d'utilisation et de durée de l'avoir sont fixées par la compagnie aérienne et il n'y a pas d'obligation légale qu'il soit remboursable à l'échéance ou qu'il soit renouvelé par la compagnie.

Plus d’informations dans notre article Covid-19 et voyages : quels sont vos droits ?