Retour du véhicule de location

La restitution du véhicule est un moment crucial de la location, auquel il faut être très attentif. Même une fois le véhicule rendu, des frais supplémentaires pourront vous être facturés.

Mise à jour : Juillet 2017

Horaires et lieux de restitution

Renseignez-vous à l’avance sur les horaires d’ouverture de l’agence pour éviter de vous retrouver devant une agence fermée lorsque vous restituerez le véhicule. Ce dernier doit être rendu au lieu initialement prévu sur le contrat de location. Une surcharge sera appliquée s’il est rendu dans une autre agence.  Certains loueurs utilisent néanmoins des boîtes aux lettres pour la restitution.

Option « carburant » au retour du véhicule

Le contrat de location peut prévoir différentes options « carburant » pour le retour du véhicule :

  • Sans le réservoir plein et le loueur facturera un prix de carburant plus élevé que si vous l’aviez fait par vous-même (il n’y a rien d’illégal tant que le prix est disponible en agence) ainsi que des frais de remplissage ;
  • Sans le réservoir plein et seule la quantité réellement utilisée sera facturée par le loueur;
  • Avec le réservoir plein effectué par le client.

Vérifiez les termes du contrat pour connaître l’option appliquée par votre loueur.

Attention à faire le plein avec le carburant correspondant au véhicule ! Pensez à conserver le justificatif de votre passage à la pompe au cas où le volume ferait l’objet de contestations.

Au retour du véhicule, à quoi faut-il faire attention ?

Le véhicule et les clés doivent être rendus à un agent habilité de la compagnie, aux horaires d’ouverture et à l’heure de retour prévue. Une tolérance peut être appliquée selon le loueur, de 30 minutes à une heure. Attention, au-delà, les sociétés facturent généralement une journée de location supplémentaire.

Si l’agence est fermée au moment où vous souhaitez rendre le véhicule, vous pouvez le laisser sur le parking de l’agence, mais sachez que vous restez entièrement responsable du véhicule jusqu’à la remise des clés et des papiers en main propre au personnel de l’agence. Si le véhicule subit des dégradations, l’agence se retournera contre vous.

Lors de sa restitution, le véhicule doit à nouveau faire l’objet d’un état des lieux, toujours en présence d’un employé du loueur. Faites signer le document de retour par le professionnel en guise de preuve.

Si de nouvelles dégradations sont constatées sur le véhicule, elles seront mentionnées dans l’état des lieux et vous seront facturées. Demandez à l'agence de location la présentation du devis et de la facture finale de réparation qui justifiera les sommes retenues et vous sera sûrement demandée par votre assurance.

Frais supplémentaires après la restitution du véhicule

Certaines sociétés émettrices de carte de crédit, en accord avec les loueurs de véhicules, ont édicté des règles spéciales concernant les frais débités après la remise du véhicule. Les établissements de carte de crédit autorisent généralement le loueur à vous facturer un supplément lorsque le véhicule n’a pas été restitué avec le même niveau d’essence, pour des frais de stationnement ou des frais liés au retour tardif du véhicule. Une fois de retour chez vous, surveillez votre compte bancaire afin de vérifier que le loueur n’a pas prélevé de frais abusifs.

En cas de dommage ou vol, le professionnel est autorisé à effectuer des prélèvements ultérieurs seulement si vous l’avez explicitement accepté après l’incident, et doit alors vous fournir les éléments suivants :

  • Une copie du contrat de location,
  • Un devis ou facture des réparations établis par un réparateur agréé,
  • L’acceptation de débit via votre carte de crédit en cas de dommages ou vol.

En cas de litige avec l’agence de location

Dans le cas de prélèvements injustifiés par l’agence de location, tentez dans un premier temps d'aboutir à une solution à l'amiable auprès du service client de votre loueur. En l'absence de réponse de l'agence ou si vous rencontrez un refus, adressez-lui un courrier recommandé dans lequel vous lui rappelez la chronologie des événements et vos exigences. Pensez à joindre une copie de l'ensemble des documents justificatifs dont vous disposez (contrat de location, photos du véhicule, etc.) afin d'obtenir le remboursement du montant de la facture injustement débitée.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter le CEC France qui pourra vous conseiller et vous assister gratuitement pour tout litige avec une société de location située dans un autre Etat membre de l’Union européenne.

Consultez notre brochure : Louer un véhicule en Europe