Frais supplémentaires du billet d'avion

Plusieurs suppléments tarifaires peuvent faire augmenter le prix d’un billet acheté auprès d’une compagnie aérienne, d'une agence ou d'intermédiaire de voyage.

Mise à jour : juin 2019

Réservation d'un billet en ligne : attention aux mauvaises surprises !

De nos jours, acheter un billet d'avion est devenu très simple grâce à Internet. Mais attention lors de la réservation de votre vol en ligne, certaines précautions sont à prendre. En effet, certaines compagnies aériennes, agences ou intermédiaires de voyage ne manquent pas d'imagination pour faire grimper les prix. Soyez notamment vigilant aux cases précochées vous proposant des assurances annulation, aux taxes ou autres suppléments et aux frais cachés, la note peut s'avérer salée.

Transparence sur le prix à payer

La CJUE (affaire C-573/13) a rendu une décision qui oblige les compagnies aériennes, mais également les agences de voyage ou intermédiaires de voyage qui vendent des vols au départ de l’Union européenne, de préciser dès le début le prix définitif à payer, pour une plus grande transparence des prix des billets et une meilleure information précontractuelle des consommateurs.

Interdition des frais supplémentaire sur les moyens de paiement

Depuis la directive sur les services de paiement 2 entrée en vigueur le 13 janvier 2018, les frais supplémentaires pour paiement par carte bancaire, virement ou prélèvement en euros sont interdits.

Vérifiez toujours si elle n’est pas pré-cochée En effet, si elle l’est déjà et si vous ne faites pas attention, elle vous sera facturée en général une quinzaine d’euros. Il sera ensuite difficile d’en obtenir le remboursement. Vérifiez aussi que vous ne disposez pas d’une assurance annulation par un autre biais, par exemple votre carte de crédit.

Chaque compagnie a ses propres règles de transport des bagages.

Concernant le bagage en cabine, il est gratuit pour la plupart des compagnies mais est devenu payant pour d'autres, il doit respecter un certain poids et une certaine taille...Vérifiez donc directement sur le site de la compagnie aérienne la taille et le poids autorisé en cabine et ainsi éviter à l’embarquement que votre bagage finisse finalement en soute, contre un supplément .

Concernant les bagages en soute, les compagnies les facturent de plus en plus souvent. Renseignez-vous ! Vérifiez également le poids autorisé.

Beaucoup de compagnies vont proposer un enregistrement en ligne. Vvous devez alors imprimer vous-même votre carte d’embarquement. A défaut, la compagnie aérienne pourrait vous facturer l’impression de votre carte d’embarquement à l’aéroport (environ 40€ par billet). La plupart des compagnies acceptent les cartes d’embarquement sur smartphone.

Le placement dans l’avion est devenu payant auprès de nombreuses compagnies aéiennes. Si vous partez à plusieurs et que vous souhaitez vous asseoir les uns à côté des autres, vous devrez payer un supplément pour pouvoir avoir un numéro de siège déterminé.

Conseils pour réserver son billet et voyager en avion

  • Lisez attentivement les conditions générales de vente sur le site de la compagnie, des agences et intermédiaires de voyage.
  • Comparez les offres (repas offert ou non, frais d’enregistrement en ligne ou à l’aéroport, supplément bagages …).
  • Respectez les horaires d'enregistrement et d’embarquement. Veillez à être particulièrement ponctuel voire même très en avance par rapport à l’horaire indiqué par la compagnie aérienne. En effet, dans certains aéroports, il y a parfois un ou deux guichets ouverts seulement pour plusieurs vols et le fait d’être dans la file d’attente au moment de la fermeture de l’enregistrement ne vous garantit pas l’accès à l’embarquement. À noter que l'appel (par haut-parleurs dans l’aéroport) de leurs clients pour l’embarquement n'est pas systématique.
    Bon à savoir : Si l’embarquement vous est refusé parce que vous êtes considérés comme "retardataires" par la compagnie, vous devrez racheter un nouveau billet (le plus souvent au prix fort) sans obtenir le remboursement de votre billet initial.
  • Informez-vous sur vos droits ! En cas d’annulation, de retard ou de refus d’embarquement injustifié par la compagnie aérienne, vous avez, la plupart du temps, droit à une compensation forfaitaire (sauf en cas de circonstances extraordinaires pour ce qui est de l’annulation ou du retard). En cas de refus de vous la payer, vous pouvez saisir l’organisme de régulation en matière d’avion civile. En cas de départ de la France, l’organisme compétent est la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile).
  • Vérifiez les conditions de transport et le prix des bagages. Les compagnies appliquent le principe de la liberté des prix, elles ont donc le droit soit d'inclure le prix pour l'enregistrement des bagages dans le prix total du billet, soit de le proposer en option.