Thomas Cook

L’agence de voyage britannique, Thomas Cook, est en liquidation judiciaire depuis 22 septembre 2019.

Mise à jour : Sept. 2019

Vos droits changent selon votre réservation (voyage à forfait ou vol sec) et l'agence auprès de laquelle vous avez réservé (Thomas Cook ou autre agence).

Vous avez acheté un voyage à forfait (vol + hébergement) qui devait être réalisé par Thomas Cook

  • Réservation auprès d’une agence Thomas Cook ou sur le site thomascook.fr

L’Europe impose à tous les organisateurs de voyage de s’assurer en cas de faillite. Ainsi, vous devriez être pris en charge par la garantie financière de l'agence qui va soit réorganiser votre voyage, soit vous le rembourser, soit organiser votre retour si vous êtes actuellement à l'étranger. L’APST (l’Association professionnelle solidarité touriste) est le principal garant des agences de voyage en France. Il a déjà annoncé qu'il prendrait en charge le retour des vacanciers et le remboursement des voyages à forfait achetés non réalisés.

Thomas Cook a également mis en place un numéro d’urgence pour les touristes concernés: 01 45 05 40 81 et mis en ligne des consignes à destination des voyageurs sur son site .

  • Réservation auprès d'autre agence de voyage française

L’agence de voyage française qui a vendu le séjour reste responsable de la réalisation des prestations. Elle doit donc vous fournir les prestations qui seraient annulées, organiser votre retour ou vous rembourser votre voyage selon votre situation. Contactez-la !

  • Réservation sur le site de thomascook.co.uk

L'agence de voyage britannique Thomas Cook est en liquidation. Plus d'informations sur le site du CEC Royaume-Uni.

  • Réservation auprès d'une agence allemande

Que le voyage ait été vendu par une agence Thomas Cook en Allemagne ou par une autre agence allemande, c’est l’assurance qui couvre l'insolvabilité de Thomas Cook qui interviendra soit pour rembourser le voyage non réalisé, soit pour organiser le retour des vacanciers encore à l’étranger. Ni l’assurance, ni l’agence qui a vendu le voyage ne sont tenues d’organiser un autre séjour de remplacement. L’assureur de Thomas Cook, KAERA AG (www.kaera-ag.de), a annoncé que le montant total de prise en charge est plafonné à  110 millions d'euros, ce qui, en raison du nombre très élevé de personnes concernées, ne suffira pas à rembourser en totalité l’ensemble des voyageurs. Plus d'informations sur le site du CEC Allemagne.

→ Demande de prise en charge auprès de l'assurance KAERA : mode d'emploi

  • Réservation auprès d'une agence belge

Le Fonds de Garantie Voyages belge, GFG, a constaté l'insolvabilité financière de la filiale belge de Thomas Cook/Neckermann. Plus d'informations sur le site du CEC Belgique

 

Vous avez réservé un vol sur la compagnie aérienne Thomas Cook Airlines

La compagnie aérienne Thomas Cook a cessé ses activités. Pour les vols secs, aucune prise en charge n’est possible par la garantie financière de l’agence Thomas Cook. Lisez nos conseils sur notre article Compagnies aériennes en faillite.

Vous avez réservé un vol sec auprès de la compagnie aérienne Condor

Condor est une compagnie aérienne basée en Allemagne, filiale de Thomas Cook UK. Elle vient d’obtenir un prêt de l’Etat allemand et continue donc d’assurer ses vols. Pas d’inquiétude jusqu’à présent si vous avez réservé un vol opéré par cette compagnie mais vérifiez régulièrement le statut de votre vol sur le site de la compagnie.

Conseils si vous avez réglé votre voyage par carte bancaire directement à Thomas Cook

  • Faites opposition au paiement dans les meilleurs délais. Les paiements par carte bancaire sont en principe irrévocables. Cependant, l'article L133-17 du Code Monétaire et Financier prévoit des exceptions notamment en cas de perte ou de vol de la carte mais également en cas de liquidation ou redressement judiciaire du bénéficiaire, peu importe sa nationalité. Le Code Monétaire et Financier ne précisant pas de délai spécial, nous vous conseillons d’agir le plus rapidement possible (article L133-24 du Code Monétaire et financier).
  • Certaines cartes bancaires proposent la procédure de « chargeback » permettant ainsi au consommateur d’être remboursé directement par sa banque. N’hésitez pas à vérifier auprès de votre établissement bancaire ou émetteur de carte de crédit. 

La situation actuelle de la compagnie ne permet plus d’envisager un règlement amiable des litiges. Le CEC France ne peut donc pas traiter les demandes des consommateurs.