Console de jeux, TV, tablette...pas cher

Console de jeux, tablette numérique, smartphone, écran plat, appareil photo dernier cri... à des prix minis ? Attention à la soi-disant bonne affaire !

Mise à jour : Oct. 2018

Description de la fraude

  • Vous surfez sur des moteurs de recherche ou sur des sites de petites annonces pour comparer les prix et les produits. Vous tombez sur un produit dernier cri  15 à 20 % moins cher que sur d’autres sites plus connus.
  • Une fois le contact établi avec le vendeur, ce dernier vous redirige vers un site Internet pour passer la commande ou vous demande de la régler  par virement bancaire sur un compte étranger (ex : code IBAN commençant par « PL »). Vous effectuez le virement, vous recevez parfois une confirmation d’envoi de votre colis et vous attendez la livraison de votre commande, qui n'aura malheureusement jamais lieu.
  • Vos relances auprès du vendeur restent sans réponses. Vous n'obtenez pas le remboursement des sommes versées.
  • Dans certains cas, le vendeur va invoquer des faux droits de dédouanement pour vous faire verser d’autres fonds ou promettre un cadeau à la prochaine commande.

Méthodes utilisées

  • Sites rédigés dans un français approximatif, avec des fautes d’orthographes et une maîtrise peu fiable de la langue française.
  • Le site propose souvent un seul moyen de paiement  : le virement bancaire, qui est irrévocable.
  • Certains faux vendeurs utilisent des cartes de paiement type « cartes prépayées » qui permettent à un individu de procéder à des transactions ou de recevoir des sommes d’argent via cette carte sans devoir « ouvrir » un compte auprès d’une banque (ce qui évité la transmission de certains justificatifs d’identité). Ainsi, le faux vendeur peut aisément retirer les sommes transférées par votre virement dans n’importe quel distributeur sans pouvoir être identifié par la suite.

Conseils pour déjouer le piège :

  • vérifiez le nom de domaine via WHOIS ou AFNIC (pour les noms de domaine terminant en « .fr ») pour déterminer qui a enregistré le site de vente en ligne et quand. Comparez le nom avec celui mentionné sur le site Internet.
  • Analysez l’intitulé de l’URL. Méfiez-vous s’il est sans rapport avec le type de produits proposés. Analysez aussi la description (le "snippet") du site dans le moteur de recherche.

  • Vérifiez que le site est sécurisé : vous vérifierez que l’URL commence par https:// et qu’il est précédé d’un cadenas vert, en particulier sur la page de paiement. Attention, les sites frauduleux peuvent aussi être sécurisés !
  • Lisez les conditions générales de vente. S’il n’y en a pas,  si elles sont très courtes ou rédigées dans un français approximatif, fuyez !
  • Vérifiez le prix de l’objet que vous souhaitez sur différents sites. Si le prix affiché est considérablement inférieur, méfiez-vous.
  • Consultez les forums sur internet ! D’autres consommateurs peuvent être concernés et avoir déjà fait part de leur mésaventure.Veillez à distinguer les faux avis positifs laissés par le vendeur lui-même.
  • Si le seul mode de paiement proposé est un virement ou un transfert d’argent ou encore par un tiers de confiance, fuyez ! Privilégiez les paiements par carte bancaire. En effet, le virement est irrévocable.

Que faire si vous avez déjà payé ?

  • Regardez si le vendeur est un professionnel ou un particulier. Cela a son importance pour les garanties dont vous pourrez ou non bénéficier. Face à un particulier, vos protections sont moindres.
  • Pour juger du sérieux du vendeur, qu’il soit professionnel ou particulier, vous pourrez vous rendre sur son profil « vendeur » pour y consulter les notes qu’il a reçues et les commentaires / avis des autres utilisateurs.
  • Si vous avez été mis en relation avec le vendeur par un autre site intermédiaire, contactez le service clients de ce site.