Annuaire professsionnel

Vous avez signé une proposition d'insertion gratuite dans un annuaire professionnel et une société vous réclame de l'argent : bienvenue dans le piège des annuaires professionnels

Mise à jour : Nov. 2018

Description de la fraude

Vous êtes une entreprise, vous exercez une profession libérale, vous gérez une association ou une administration, ou vous êtes un particulier et vous recevez un formulaire vous demandant de vérifier ou de remplir vos coordonnées pour une publication dans un annuaire professionnel européen, pour confirmer votre enregistrement au Registre du Commerce ou votre dépôt de brevet. Une fois signé, ce simple formulaire, avec entête et logo soi-disant officiels, se transforme en contrat ferme et définitif dont il est difficile de se défaire. Il renferme en plus une obligation de payer plusieurs centaines d’euros pendant quelques années.

Comment éviter le piège ?

  • Vérifiez l’identité et le logo de la société et comparez-les avec des sites officiels,
  • Recherchez le prix caché dans les conditions générales écrites généralement en petits caractères en bas ou au verso du formulaire,
  • Informez les employés ou bénévoles de votre organisme en charge du traitement du courrier de ce type d’escroquerie.

Que faire une fois piégé ?

  • Demandez expressément l’annulation du contrat pour dol ou erreur,
  • Déposez plainte auprès du parquet compétent.
  • Prenez les conseils d’un avocat en cas d’action de la société d’annuaire professionnel devant un tribunal européen.
  • Si l’annuaire est situé en Europe, faites un signalement auprès de la Direccte de votre région qui fera remonter les réclamations au service compétent de la DGCCRF à Paris.
  • Alertez votre chambre des métiers, de commerce ou d’agriculture, ordre professionnel ou autre organisme d’affiliation.